Accueil - - - Tendance du marché lubrifiants. Marché des huiles pour moteurs diesel lourds: Passage intensif aux huiles plus légères.

Marché des huiles pour moteurs diesel lourds: Passage intensif aux huiles plus légères.

0
0
212

Le marché du poids lourd en France et en Europe : bilan 2017

 

Le marché des huiles pour moteurs diesel lourds se déplace progressivement vers des produits à plus faible viscosité, avec des technologies avancées et une meilleure compréhension de leurs avantages les rendant plus disponibles pour une utilisation par plus de flottes de camions, ont déclaré des intervenants de l’industrie lors d’un webinaire mardi.

Pendant des décennies, les huiles SAE 15W-40 sur le marché des poids lourds et SAE 10W-30 sur le marché des huiles de moteur pour voitures particulières étaient les «rois» des viscosités des lubrifiants, a déclaré Darryl Purificati, responsable technique du fabricant d’équipement d’origine Petro-Canada Lubricants, lors d’un événement organisé. par la publication de nouvelles d’affaires de flotte Heavy Duty Trucking.

«L’industrie des voitures particulières a commencé la transition – d’abord vers [SAE] 5W-20, puis vers 0W-20 – à partir de quelques décennies environ», a-t-il ajouté. Au cours des dernières années, a-t-il déclaré, le marché a introduit des huiles encore plus légères, notamment SAE 0W-16, SAE 0W-12 et SAE 0W-8.

Purificati a noté que sur le marché des poids lourds, SAE 15W-40 était le leader incontesté pendant de nombreuses années. Plus récemment, une transition vers la SAE 10W-30 a eu lieu, a-t-il déclaré, et lentement mais sûrement un mouvement s’est produit vers la dernière catégorie d’huile pour moteur diesel API FA-4 et les huiles SAE 10W-30 à plus faible viscosité.

La demande se déplace maintenant vers des huiles encore plus légères qui répondent à trois besoins clés des flottes de camions lourds. «La dernière architecture de moteur a des jeux plus serrés et nécessite donc des lubrifiants plus fins qui peuvent circuler plus facilement autour du moteur vers les composants clés», a-t-il déclaré. «Deuxièmement, une viscosité plus faible améliorera l’efficacité en réduisant la traînée visqueuse sur les pièces mobiles, ce qui permet à l’huile de circuler plus efficacement dans le moteur et, par conséquent, améliore l’économie de carburant.

Les dépenses en carburant représentent une dépense considérable pour les flottes de véhicules lourds, a-t-il noté, représentant jusqu’à 30 à 40% du coût global d’une entreprise. «Cela signifie que toute réduction de la consommation de carburant peut être extrêmement importante, même de petites baisses ayant un impact sur les résultats d’une entreprise», a-t-il ajouté.

Le troisième besoin concerne les climats plus froids. «Ces huiles peuvent également réduire le temps de chauffe des moteurs, ce qui offre une protection supérieure aux flottes opérant dans des climats plus froids», a-t-il expliqué.

Purificati a noté que le développement de l’huile moteur ces derniers temps était largement motivé par la législation environnementale, comme le Clean Air Act aux États-Unis, qui vise entre autres à réduire les émissions de polluants atmosphériques des véhicules. «Pour ce faire, les équipementiers ont réagi en améliorant le matériel des moteurs afin de respecter les réglementations sur les émissions et les lubrifiants nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques de la conception des moteurs OEM, tels que la métallurgie et une conception plus compacte», a-t-il déclaré. «En plus d’améliorer l’efficacité globale du moteur.»

Purificati a déclaré que l’un des développements récents les plus importants dans l’industrie était la transition vers des lubrifiants répondant aux dernières normes d’huile moteur diesel API CK-4 et FA-4. «Comme prévu, la transition vers le CK-4 a été un succès», a-t-il déclaré. «C’était parce que l’industrie était bien préparée et investie dans l’éducation et une communication claire autour du changement. Les huiles moteur CK-4 sont rétrocompatibles, elles offrent une protection améliorée contre l’oxydation et la perte de viscosité due au cisaillement et à l’aération de l’huile pour offrir de meilleures performances du moteur. »

Il a noté que son homologue, la catégorie API FA-4, avait un processus d’adoption plus lent. «Les huiles moteur FA-4 ne sont pas interchangeables avec les huiles plus anciennes et ont une rétrocompatibilité limitée avec les moteurs plus anciens, car elles sont conçues pour améliorer les performances des derniers modèles de moteurs», a-t-il expliqué. «En fait, lorsqu’elle est recommandée par le FEO, l’utilisation d’une huile FA-4 peut offrir jusqu’à 1% d’économie de carburant par rapport aux huiles CK-4 tout en conservant la même protection supérieure du moteur.

Le calendrier de chaque OEM entrant à bord pour une nouvelle catégorie d’huile moteur est différent, a-t-il noté. «Par exemple, Detroit Diesel a été le premier lorsque le FA-4 a été lancé, et d’autres commencent tout juste à monter à bord», a-t-il déclaré. «L’adoption du FA-4 devrait augmenter au cours des prochaines années et commencer à s’accélérer à mesure que les équipementiers spécifient de plus en plus ces lubrifiants pour leurs véhicules.»

Bien que le SAE 15W-40 devrait rester le grade de viscosité le plus largement utilisé dans le segment des poids lourds dans les années à venir, a-t-il déclaré, sa part a commencé à diminuer, le SAE 10W-30 étant désormais le grade de viscosité à la croissance la plus rapide du segment. . «La demande a plus que triplé depuis 2010», a-t-il ajouté. L’acceptation de SAE 10W-30 qui répond aux exigences de l’API FA-4 sera lente, « mais la demande devrait continuer à augmenter régulièrement au cours de la prochaine décennie », a-t-il déclaré.

Le PC-12, la prochaine catégorie d’huile moteur pour usage intensif en Amérique du Nord, n’est pas attendu avant 2027 environ. «Le PC-12 sera développé sur la base de la phase 3 des réglementations sur les émissions de gaz à effet de serre de l’Environmental Protection Agency et de California Air Resources Conseil d’administration », a déclaré Hetherington. «L’annonce de l’EPA et du CARB n’a pas encore été faite; Cependant, nous pouvons nous attendre à des grades de viscosité encore plus faibles, tels que le [SAE] 5W-30 ou le XW-20, alors que nous poursuivons la tendance vers ces viscosités plus faibles. »

Purificati a déclaré qu’atteindre la prochaine frontière pour les huiles moteur à usage intensif, en attendant la prochaine catégorie PC-12, signifie continuer à développer des huiles à plus faible viscosité. «Nous pouvons cibler l’huile de viscosité la plus faible possible tout en maintenant la lubrification limite dans le moteur», a déclaré Purificati. «Le défi consiste à maintenir, voire améliorer toutes les autres caractéristiques de performance de l’huile, ce qui se traduit par un objectif global d’amélioration de l’efficacité du moteur.» ( lubesngreases By George Gill - October 28, 2020 )

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - Tendance du marché lubrifiants.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Karuna Sadasivam : Arabian Business l’a nommée comme l’une des 100 personnes les plus influentes de Dubaï.

Karuna Sadasivam a été reconnue pour ses efforts en tant que Directeur Général de Nynas au…