Accueil - - - NEWS INDUSTRIE VLS cite l’huile moteur Hyperdrive pour non-respect de ses allégations de performance.

VLS cite l’huile moteur Hyperdrive pour non-respect de ses allégations de performance.

0
0
127

VLS cite l'huile moteur Hyperdrive pour non-respect de ses allégations de performance. dans - - - NEWS INDUSTRIE 96d63bc5645c8357_800x800ar

 

La vérification des normes des lubrifiants basée au Royaume-Uni a annoncé la semaine dernière avoir signalé au National Trading Standards Board une huile moteur commercialisée par HyperDrive Lubricants pour non-respect de ses allégations de performance.

VLS, une filiale de la United Kingdom Lubricants Association, a déclaré que les tests effectués l’année dernière ont montré qu’un échantillon d’huile de moteur de voiture de tourisme HyperDrive entièrement synthétique 5W-30 C3 ne satisfaisait pas aux exigences de haute cisaillement à haute température ou de volatilité Noack de Mercedes-Benz 229.51, malgré le fait que l’emballage du produit prétendait qu’il répondait aux spécifications du constructeur automobile.

VLS a déclaré avoir contacté HyperDrive au sujet des résultats et que la société avait reformulé le produit, qui avait ensuite réussi les tests en question. En avril, cependant, VLS a effectué un examen semestriel et testé un autre échantillon qui n’a pas réussi le test de cisaillement à haute température de la séquence d’huile ACEA de l’Association européenne des constructeurs automobiles, que le produit a également été promu comme respectant. VLS a déclaré que HyperDrive n’a pas été en mesure d’identifier la cause du problème et qu’il a donc signalé le cas aux Trading Standards.

« En raison de la non-conformité continue du produit, le conseil d’administration de VLS a décidé de soulever cette question avec les normes de négociation pour application », a déclaré le président du VLS, Andrew Goddard, dans un communiqué de presse. «Le produit n’est pas tel que décrit et ne répond pas aux spécifications techniques énoncées concernant sa valeur HTHS. En conséquence, le produit peut entraîner une usure accélérée des engrenages et des roulements lors de l’application, ce qui pourrait entraîner une panne éventuelle du moteur. »

Les responsables d’HyperDrive n’ont pas répondu lundi à une demande de commentaire.

VLS a déclaré avoir commencé son enquête après avoir reçu une plainte concernant l’huile HyperDrive d’une source non identifiée. Lors des tests initiaux effectués l’année dernière, le produit a satisfait aux exigences ACEA pour la haute température, le cisaillement élevé et la volatilité Noack, qui sont plus faciles que les exigences de la spécification Mercedes-Benz.

Au cours des tests d’examen, le produit a satisfait à l’exigence ACEA pour la volatilité de Noack.

HyperDrive est basé à Redditch, Worcestershire, et appartient à Certas Energy UK Ltd., qui l’a acquis en 2018 auprès de Kerax. Kerax a lancé la marque HyperDrive en 2016, mais l’histoire de l’activité des lubrifiants remonte aux années 1920 lorsqu’elle a été fondée par Duckams. Il est ensuite passé entre les mains de Burmah Castrol, BP et Hansen & Rosenthal. (lubesngreases 23/6/20)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Deux nouveaux cadres dirigeants chez Dassault Systèmes.

  Olivier Ribet est le nouveau directeur général adjoint Europe, Moyen-Orient, Afriqu…