Accueil - - - NEWS INDUSTRIE Les tréfileries de Bourgogne et de Meuse (ex-ArcelorMittal) trouvent un repreneur avec la société allemande Mutares .

Les tréfileries de Bourgogne et de Meuse (ex-ArcelorMittal) trouvent un repreneur avec la société allemande Mutares .

0
0
86

 

 

ArcelorMittal a annoncé la vente à la société allemande Mutares des deux sites de sa filiale Wire France : les tréfileries de Commercy (Meuse) et de Sainte-Colombe-sur-Seine (Côte d’Or). Comptant parmi les dernières et les plus anciennes productrices de fil acier en France, les deux usines emploient au total 111 personnes (69 à Commercy et 42 à Sainte-Colombe). Elles travaillent notamment pour l’automobile, l’énergie et le bâtiment.
Le choix de Mutares devrait signifier l’épilogue d’un feuilleton à rebondissement. Le leader mondial de la sidérurgie avait mis cette filiale en vente en 2018 et pensait trouver son repreneur avec Altifort, à l’automne dernier. Or depuis, ce jeune groupe métallurgique franco-belge avait défrayé la chronique en échouant à concrétiser la reprise de la très médiatisée aciérie Ascoval dans le Nord. Il n’a pas non plus pu conclure l’achat de Wire France, ce qui a amené ArcelorMittal à rechercher une autre solution. M.N.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Lancement de Petronas Primax 95 avec Pro-Drive – meilleure réactivité du moteur et meilleur rendement énergétique.

    Petronas Dagangan a présenté son nouveau Petronas Primax 95 avec Pro-Drive, …