Accueil - - - NEWS INDUSTRIE Hayange: Les hauts-​​fourneaux n’ont pas vocation à rouvrir.

Hayange: Les hauts-​​fourneaux n’ont pas vocation à rouvrir.

0
0
57

 

Hayange: Les hauts-​​fourneaux n’ont pas vocation à rouvrir. dans - - - NEWS INDUSTRIE Arcelor-Mittal-02

 

Les hauts fourneaux de Hayange n’ont pas vocation à rouvrir. Le président d’ArcelorMittal France, Philippe Darmayan, vient de le confirmer ce jeudi après-midi à Thionville où il était de passage. Le doute était jusqu’ici permis. Il ne l’est plus : les hauts fourneaux de la vallée de la Fensch sont définitivement morts. Hier, à l’occasion d’un déplacement à Thionville, Philippe Darmayan, président d’ArcelorMittal France, a confirmé entre les lignes que les unités de production d’acier n’avaient plus lieu d’exister en Lorraine. « Il n’y a pas de suspense à entretenir. Des raisons structurelles nous ont amenés à concentrer nos hauts fourneaux sur les sites côtiers de Dunkerque et de Fos. Et je ne vois pas ce qui pourrait changer d’ici décembre. »

Décembre, c’est la date qui signera la fin de l’accord passé entre le gouvernement Hollande et le sidérurgiste à la suite de la mise sous cocon du P6, à Hayange en 2012. Au cours de ces six années, divers scénarios ont été imaginés quant à la reprise, ou non, des hauts fourneaux. Aujourd’hui, la réponse est claire : c’est non.

Philippe Darmayan assume cette position sans sourciller. Et sans renier les engagements consignés dans l’accord du 30 novembre 2012. « À l’époque, il y avait des incertitudes sur le projet Ulcos » où des hauts-fourneaux en état de marche auraient été nécessaires. « Entre-temps, nous avons exploré d’autres pistes pour régler les questions de CO².» D’autres choix s’offrent donc au sidérurgiste.

Concernant l’engagement industriel, le patron d’ArcelorMittal France développe : « La Lorraine est un de nos principaux points d’ancrage et nous y avons tenu nos engagements ». Le bilan est connu : aucun licenciement sec, 200 millions d’euros d’investissements contre 180 initialement prévus et une nouvelle ligne de galvanisation à venir dans les prochains mois à Florange. Un bonus qui s’est rajouté en cours de route, au regard d’une activité repartie à la hausse.

Ceci est surtout vrai dans la branche des aciers spéciaux dédiés à l’automobile sur lesquels ArcelorMittal mise beaucoup. En réalité, « nous avons redimensionné notre outil pour des raisons structurelles. Aujourd’hui, nous avons focalisé notre outil lorrain sur l’automobile, parce qu’il s’agit d’un marché très porteur », conclut Philippe Darmayan.

Source:

https://www.estrepublicain.fr/economie/2018/09/27/hayange-arcelormittal-enterre-definitivement-les-hauts-fourneaux ( Via france-metallurgie October 14, 2018 by Abdelaziz ADDAD )

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ELKALUB DES LUBRIFIANTS HAUTE PERFORMANCE.

  Sous la marque déposée ELKALUB, la société CHEMIE-TECHNIK GmbH fondée en 1956 par M…