Accueil - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS. Les surfaces élémentaires en fabrication mécanique.

Les surfaces élémentaires en fabrication mécanique.

0
0
369

Les surfaces élémentaires en fabrication mécanique

 

Classiquement on usine, soit pour la nature des liaisons qu’elles permettent de réaliser soit pour des raisons liées au coût et à la faisabilité, des surfaces ayant les formes suivantes :

  • plane
  • cylindrique, conique ou sphérique
  • hélicoïdale
  • développante

Le principal problème du service méthodes d’usinage ( BM ) porte sur la réalisation des surfaces qui ne peuvent être obtenues autrement que par enlèvement de matière. Selon l’aspect considéré, la surface usinée sera prise en compte :

  • seule : elle doit être générée en tenant compte des qualités géométriques et physiques données (ex: tolérances de formes et états de surfaces). Ceci nécessite la bonne connaissance des outils, de leurs mouvements de travail, des machines-outils (MO) et de leurs cinématique. La qualité des surfaces dépends de différents autres paramètres dont les plus importants sont la mise en position et les raideurs des pièces, outils, machines, etc …
  • en tant qu’élément d’un ensemble de surfaces : dans ce cas il est impératif de respecter des liaisons dimensionnelles et des tolérances de position. Ceci implique d’une part l’étude de la mise en position de la surface à générer par rapport à l’outil, à la machine et aux autres surfaces de la pièce, et d’autre part la connaissance des performances dimensionnelles et géométriques pouvant réellement être obtenues pour chaque usinage.

La qualité des liaisons dimensionnelles effectivement réalisées est donc dépendantes de :

  • la précision du mouvement de génération de l’outil par rapport à la machine,
  • la qualité du porte-pièce et de son emplacement sur la machine,
  • les modalités adoptées pour la mise en position (et le maintien) de la pièce dans le porte-pièce.

 

La nature des problèmes posés et renseignements nécessaires

Les éléments relatifs à la réalisation des surfaces sont résumés schématiquement sur la figure ci-dessous.

Les surfaces élémentaires en fabrication mécanique. dans - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS. fig_ch1_001
Problèmes posés lors de la réalisation des surfaces|

On note, en premier lieu, que la connaissance des ordres de grandeur des précisions obtenues permet de prévoir les modes d’obtention des surfaces, d’effectuer la cotation de fabrication et de simuler le processus retenu.

Aussi, un deuxième problème posé au BM est le respect d’un délai (et parfois d’une cadence de production). La durée totale d’usinage ne doit pas dépasser un certain temps limite, ce qui implique de faire le bon choix de machines, outils, porte-pièces, conditions de coupe, etc. En conséquence, le choix du processus d’usinage à retenir (compte tenu des problèmes de réalisation des surfaces et des temps allouées) est dicté par des considérations d’ordre technologique et économique.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

TTA LUBRIFIANTS : EVOLUTION DU DESIGN DE SES AEROSOLS.

TTA A  RETRAVAILLE LE DESIGN DE SES AEROSOLS EN VUE D’ETRE EN LIGNE AVEC SA NOUVELLE…