Accueil - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS. Pour obtenir le meilleur des rendements de votre lubrifiant de coupe.

Pour obtenir le meilleur des rendements de votre lubrifiant de coupe.

0
0
80

Emulsionner correctement le produit

Respecter le processus « huile dans l’eau », et procéder ensuite à un bon brassage.

Respecter le taux de préconisation des concentrations en fonction de l’usinage à réaliser.

Nettoyer le bac machine avec une lessive bactéricide avant  le remplissage (24 heures avant de vidanger à 2%). possibilité de production pendant 24 heures.

Respecter la concentration d’origine en faisant des ajouts de la moitié de la valeur initiale.

Eviter impérativement les ajouts d’eau pure ( développement de bactéries ) et de produit pur ( mauvais mélange.) En revanche, faire des ajouts de la même façon que pour le remplissage du bac, en adaptant leur concentration en fonction du besoin en produit de chaque machine.

Augmenter volontairement la concentration afin de faciliter la stagnation du bain si une machine doit être à l’arrêt plusieurs jours.

Faire tourner si possible la pompe du bac, voir voire l’arrosage de façon à l’oxygéner.

Faire un écrémage en surface bac, avant la remise en marche de la machine afin d’en retirer les huiles étrangères, ou équiper le bac d’un déshuileur.

Respecter les seuils minima de 5% en usinage et de 2,5% en rectification ( en tenant compte des indices de réfractions  sur certains produits ).

 

En cas de non  application de ces quelques points essentiels, les signes de mauvaises santé du lubrifiants sont les suivants :                                                                                                                -     Baisse du pH                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    -     Baisse de la stabilité de l’émulsion                                                                                                                                                                                                                                                                                                            -     Bisse des propriétés antirouille                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  -     Augmentation du taux de bactéries                                                                                                                                                                                                                                                                                                            -     Augmentation des odeurs                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            -     Baisse des propriétés d’usinage

Ne pas omettre qu’un lubrifiant est un produit d’usure.

Respecter des quelques points essentiels, c’est obtenir le meilleur des rendements de votre lubrifiant de coupe.

Formation Lubrifiants : propriétés et choix

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les frères Bobokov ont retrouvé la pleine propriété de l’entreprise bulgare de lubrifiants Prista Oil Group.

Les frères Bobokov ont retrouvé la pleine propriété de l’entreprise bulgare lubes Prista h…